lundi 25 juin 2012

Jean dit rocky et Jean claude et Nelly

jean

nelly et JClaude

Posté par MINOUCHA78 à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


le train des bisous est arrivé !

bis%20wagon[1]

Posté par MINOUCHA78 à 11:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 24 juin 2012

Fête Nationale du Québec

fête nationale du québec2

Fête nationale du Québec

 Ne pas confondre avec la Fête de la Saint-Jean.

Fête nationale du Québec

Défilé de la Fête nationale du Québec, à Montréal.


Nom officiel

Fête nationale du Québec

Autre nom

La « Saint-Jean-Baptiste » ou plus succinctement la « Saint-Jean »

Observé par

Québécois
Diaspora québécoise

Type

Fête nationale

Date

24 juin

Célébrations

Défilésfeux de joiefeux d'artifice, concerts musicaux, flottage du drapeau, discours et chants patriotiques, concours, etc.

Lié à

Fête de la Saint-Jean

La fête nationale du Québec, traditionnellement appelée la Saint-Jean-Baptiste ou Saint-Jean, est la fête nationale des Québécois. En vertu de la Loi sur la fête nationale,1 le 24 juin est une journée fériée et chômée au Québec.

Cette date est d'abord celle de la fête religieuse célébrant Jean le Baptiste qui s'est plus tard imposée comme fête nationale des Canadiens français, qu'on appelait alors « canadiens », dans le premier tiers du XIXe siècle. Reconnue jour férié par la province de Québec dans les années 1920, le gouvernement souverainiste du Parti québécois l'a déclarée « fête nationale du Québec » en 1977. Certains voudraient que la reconnaissance de la Saint-Jean comme fête nationale efface le nom historique de la fête, sans doute à cause de son héritage catholique, mais les Québécois continuent communément de se souhaiter « bonne Saint-Jean ».

Depuis 1984, le Mouvement national des Québécoises et Québécois est officiellement responsable de la coordination des festivités qui se déroulent les 23 et 24 juin de chaque année.

 

Les origines :

Les origines des célébrations du 24 juin sont immémoriales. Chez les païens, le solstice d'été qui, selon le calendrier julien, tombait le 24 juin, était célébré par des feux de nuit (voir le Collier des Brísingar) symbolisant la puissance fertilisante du soleil, ces feux de joie demeurant encore aujourd'hui le symbole le plus ancien de la fête2 . En plus de son caractère de rite de passage saisonnier, la fête du solstice d’été marquait également un jalon dans le cycle de production agricole, alors que s’entamaient les grands travaux agricoles qui ne s’achèveraient qu’à la fin de l’été 3 Pour lutter contre le paganisme, les évêques implantent des sanctuaires de Saint Jean Baptiste dont la fête doit se substituer au culte des divinités barbares (par exemple Koupalo chez les Slaves) qui, avec les invasions successives des Saxons puis des Vikings, durera jusqu'à la fin de la dynastie des Carolingiens. Plus largement, la fête prit, au sein de la cosmogonie chrétienne, une importance non négligeable, marquant, à six mois exactement, le pendant de la naissance du Christ célébrée par la fête de Noël qui symbolise elle-même, avec le solstice d’hiver (le jour le plus court de l’année), le début du triomphe de la lumière sur les ténèbres.

Ainsi, l'un des sanctuaires les plus caractéristiques concernant cette lutte d'influence est celui de Saint Jean Baptiste d'Audresselles, en France, à quinze milles de l'Angleterre. Ce sanctuaire surélevé, d'où l'on voit le soleil se coucher dans la mer, est entouré par ceux des dieux germaniques dont les villages entourant Audresselles portent toujours le nom: Audinghen (Odin, Wotan ou Wedne), Raventhun (le corbeau accompagnait Odin), Ambleteuse, auparavant Amel Thuys (dieu Thuys ou Tues), Tardinghen (dieu Thar, Thor ou Thurst), Loquinghen (dieu Loki), Bazinghen(déesse Basine) etc.

Encore aujourd'hui, c'est à Saint-Jean-Baptiste-d'Audresselles que se réunissent tous les catholiques de la région pour les grandes fêtes religieuses. Parmi eux se trouvent des familles d'Acadiens revenus dans le Boulonnais après la perte du Canada par la France.

Officielle sous l'Ancien Régime, la fête de la Saint-Jean Baptiste reste une fête très populaire dans les zones catholiques de la France actuelle.

La fête débarque en Amérique avec les premiers colons français. Les premières célébrations de cette fête chrétienne en Nouvelle-France auraient eu lieu dès 1606, des colons français se dirigeant vers ce qui deviendrait l'Acadie faisant escale à Terre-Neuve et célébrant, le 24 juin, la Saint-Jean Baptiste sur les côtes. Une seconde mention de la fête remonte à 1636 selon les Relations des Jésuites. qui relatent les célébrations prenant place à Québec et commandées par le gouverneur Montmagny..

 

fête nationale du québec

Posté par MINOUCHA78 à 09:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 23 juin 2012

je vous envoie 1000 bisous et bonne soirée à tous !!!

75963732

Posté par MINOUCHA78 à 20:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


GLYCINES DU JAPON

Image2

 

Image22

Posté par MINOUCHA78 à 16:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Brioche aux cerises !

brioche-aux-cerises-fraiches

Brioche aux cerises, ça change du clafoutis ! Recette facile... avec un robot

 

Jugez plutôt du bel aspect du gâteau juste sorti du four, et saupoudré de sucre.

Le seul truc, avec la brioche, c'est qu'il ne faut pas être pressé, parce que ça doit lever, encore, et encore...

 Comptez donc environ 4 à 5 heures entre le moment où vous commencerez et celui où vous pourrez la manger !

Pour un grand moule à manqué, j'ai utilisé :
- 125g de beurre
- 300g de farine + celle du plan de travail
- 50 ml (ou 50g) de lait
- 10 g de levure de boulanger fraîche
- 50 g de sucre
- une bonne pincée de sel
- 2 œufs
- 500 g de cerises (qui n'étaient pas sur la photo ci-dessous, vu que je les ai dénoyautées beaucoup plus tard...)

Je coupe le beurre en petits morceaux pour qu'il ramollisse à température ambiante.

Puis je commence par faire tiédir le lait quelques secondes au micro-ondes, puis par y diluer la levure, en remuant bien, et quand ça mousse, j'y ajoute le sucre et je mélange encore. Je verse alors ce mélange dans la farine, que j'ai préparée dans le bol du robot. Je bats les deux œufs, en ajoutant une bonne pincée de sel, et les ajoute dans le bol.

Je laisse ensuite le robot travailler avec le crochet pétrisseur... Vous pouvez aussi pétrir à la main ! Mais le robot, c'est drôlement bien, sachant que l'ai laissé pétrir pendant 15 minutes

J'ai ensuite ajouté le beurre ramolli, et relancé le robot pour 15 minutes supplémentaires, avant de tout rassembler à l'aide d'une spatule et de mettre ma pâte dans un autre saladier, sous un torchon propre, à gonfler sur un coin de la table. (On ferme les fenêtres ! Courants d'air interdits !) ...

... Deux heures plus tard... Je lave puis dénoyaute mes cerises et je chemise mon moule à manqué (frotté de beurre puis fariné).

La pâte a gonflé et c'est sur la table que je vais cette fois la pétrir à nouveau quelques minutes, avant de la rassembler en une boule que je coupe en deux.

J'étale la première boule au fond du moule et couvre la pâte de moitiés de cerises.

J'étale ensuite la deuxième boule pour recouvrir les cerises. Je couvre cette fois le dessus de cerises entières.

Je couvre à nouveau de mon torchon propre et laisse à nouveau gonfler pendant une heure, dans un endroit sec, puis j'enfourne à 200°C. pour 20 à 25 minutes. (Comme pour un gâteau, vous pouvez surveiller la cuisson avec la pointe d'un couteau.)

Une fois sortie du four, je saupoudre la brioche de sucre et la démoule sur une grille

On attend un peu que ça refroidisse... et on déguste ! 

brioche-aux-cerises-sortie-du-four

 

 

Posté par MINOUCHA78 à 09:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Bon Week-End à tous !!!

ht

Posté par MINOUCHA78 à 09:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 22 juin 2012

Bon Kharma (vu par le Dalaî lama)

Image1

Bon Kharma

Je vous propose une lecture agréable, mais courte.  Appréciez-la !

 C'est ce que le Dalaï Lama avait à nous dire.

Tout ce que cela vous prendra, c'est quelques secondes pour lire et réfléchir.

Prenez en compte le fait que beaucoup d'amour et de grandes réussites impliquent de grands risques.

Image3

Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon ...

Suivez les trois R:
Respect de soi,  Respect des autres et  La responsabilité de toutes vos actions.

Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.

Apprenez les règles pour que vous sachiez comment les briser correctement.

Ne laissez pas une petite dispute ruiner une grande amitié.

Image10

Quand vous réalisez que vous avez fait une erreur, prenez immédiatement les mesures pour la corriger.

Passez du temps, seul, chaque jour.

Ouvrez vos bras au changement, mais n'abandonnez pas vos valeurs

Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse.

Vivez une bonne vie honorable. Puis, quand vous obtenez plus et regardez en arrière,
vous serez en mesure d'en profiter une seconde fois.

Une atmosphère d'amour dans votre maison est le fondement de votre vie.

En désaccord avec vos proches, ne traitez que la situation actuelle.

Image5


Ne revenez pas sur le passé.

Partagez vos connaissances.
Il s'agit d'un moyen d'atteindre l'immortalité.

Soyez doux avec la Terre.

Une fois par an, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant..

Jugez votre succès par ce que vous avez dû abandonner pour l'obtenir.

Approchez la cuisine et l’amour avec un abandon téméraire

 

Image18

 

 

Posté par MINOUCHA78 à 15:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :