jeudi 5 octobre 2017

La boîte à baiser....s belle histoire d'une fillette

128352247_565667_57395510

 

La boîte à baisers

 

Il y a de cela plusieurs années, un père punit sa fillette de 3 ans
pour avoir inutilement dépensé un rouleau de papier doré.


L'argent se faisait rare et il ne put supporter que la fillette
utilisa le papier pour décorer une boite à cadeau pour occuper le dessous de l'arbre de Noël.


Le lendemain matin, la petite enfant apporta le cadeau à son père en lui disant:
" C'est pour toi Papa ! " 
Embarrassé, son père regretta sa trop vive réaction.
Toutefois, elle se raviva et ne fit qu'empirer quand il découvrit que la boite était vide.


Il cria alors à sa fille " Ne sais-tu pas qu'en offrant un paquet-cadeau, il doit toujours
y avoir quelque chose dans la boite ?

La fillette regarda son père les yeux pleins d'eau et lui dit:
"Mais Papa, la boite n'est pas vide, je l'ai remplie de baisers, juste pour toi, Papi !"
Le père était chaviré. Il enlaça sa fille, la priant de lui pardonner sa réaction.


Peu de temps après, un accident vint faucher la fillette.
Le père garda longtemps la boite, tout près de son lit.


À chaque fois que le découragement l'assaillait, il prenait la boite,
en tirait un baiser imaginaire et se rappelait l'amour
que l'enfant y avait mis.


Au fond, cette fable nous rappelle qu'il est donné à chacun de nous,
comme humain, de disposer d'une telle boite dorée, remplie d'amour
inconditionnel et des baisers de nos enfants, de nos amis, de notre famille .


Existe t il plus grand avoir ?

 

4bb3d62a

 

 

 

Posté par MINOUCHA78 à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 30 septembre 2016

Le Franc moment de nostalgie

le franc

Posté par MINOUCHA78 à 17:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 9 septembre 2012

La petite fille

2699929270_1

La Petite Fille

Une petite fille marchait tous les jours pour aller et revenir de l'école.


Bien que ce matin là, la température posait question et des nuages se formaient, elle se rendit à pied à son école élémentaire.


Durant l'après-midi, les vents s'élevèrent et les éclairs apparurent.


La Maman de la petite craignait que sa fillette ne prenne peur en revenant à la maison et que la tempête électrique puisse lui faire du tort.
Inquiète, la Maman, s'empressa de prendre la route, en voiture, vers l'école.


En route, elle vit apparaître sa petite, qui, à chaque éclair, s'arrêtait, regardait en haut et souriait.


Quelques éclairs se succédèrent rapidement et, chaque fois, l'enfant regardait vers l'éclair et souriait.
Sa mère parvint à ses côtés, baissa sa fenêtre et lui demanda : Mais, que fais-tu là?

L'enfant de répondre 

 

J'essaie d'être belle, car Dieu n'arrête pas de prendre ma photo !

 

Posté par MINOUCHA78 à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 4 septembre 2012

HUMOUR

ATT00046

Posté par MINOUCHA78 à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 2 septembre 2012

Blague du jour

blogue du jour

Deux ouvriers prennent leur pause de midi, le premier fait :
 - Tu connais Victor Hugo ?
 - Non
 - T'as tort, tu devrais suivre les cours du soir !
 Le lendemain, toujours le même :
 - Tu connais Albert Einstein ?
 - Non
 - T'as tort, tu devrais suivre les cours du soir !
 Le surlendemain, ça recommence :
 - Tu connais Karl Marx ?
 - Non
 - T'as tort, tu devrais suivre les cours du soir !
 Alors l'autre tout énervé fait :
 Et toi, tu connais Jean Dupont ?
 - Non ???
 - T'as tort, c'est celui qui  sort avec ta femme pendant que tu suis les cours du soir !

et toc

Posté par MINOUCHA78 à 08:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 août 2012

Un peu d'humour


canicule_villepin_vieux_ancien

ATT0000444

 

 

 

Posté par MINOUCHA78 à 12:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 6 juin 2012

La peur peut parfois expliquer bien des égarements !

La tempête
 
 Ils étaient ensemble à la maison.

 Seuls tous les deux. 

 Il faisait froid, une nuit sombre et orageuse.

 La tempête était venue rapidement. 

 et 
 
 Chaque fois que le tonnerre se faisait entendre, il la regardait sursauter. 

Elle regarda à travers la pièce et admira son apparence forte ... et 
 
 Voulait qu'il la prenne dans ses bras, la réconforter et la protéger

 De la tempête.

 
 Soudain, avec grand bruit, une panne d ‘électricité .... Elle a crié ...

 Il a couru vers le canapé où elle était recroquevillée. 

Il n'a pas hésité à la prendre dans ses bras. 
 
Il savait que c'était une union interdite et 

S'attendait à ce qu'elle le repousse. 


 Il a été surpris quand elle n'a pas résisté, et s' accrochait à lui. 

La tempête continuait ...Ils savaient que c'était mal ...

 Leurs familles ne comprendraient jamais ... 

  Tellement préoccupés par leur crainte, ils n'ont pas entendu la porte s'ouvrir... 


 juste le léger déclic d'un appareil photo ...... 

 

 Untitled3

Posté par MINOUCHA78 à 14:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :